L'histoire de l'Open Data Montpelliérain

Dans le cadre de notre démarche de mise à disposition des données publiques, nous recevons de plus en plus de demandes d’autres collectivités qu’elles soient des villes, des agglomérations, des départements ou des régions. Ces dernières sont désireuses de renseignements, car elles entament une réflexion autour de l’open data dans leur collectivité. Suite à ces demandes croissantes, dans un esprit de transparence, mais aussi afin de ne pas répéter sans cesse la même chose, nous avons décidé de détailler notre expérience en quelques lignes.

Généralement les demandes se résument en quelques points précis qui sont :

  • La genèse / les motivations
  • Les étapes
  • Le coût
  • La technique
  • La licence
  • Les statistiques
  • L’animation
  • Les retours / retombés

Voici donc pour la ville de Montpellier l’histoire succincte et résumée de la mise à disposition des données.

La genèse / les motivations

Volonté politique, en interne à la ville, portée par des élus (adjoint à l’urbanisme), qui s’inscrit dans un projet qui dépasse le cadre seul de l’open data qui se prénomme Montpellier Territoire Numérique, qui s’articule autour de l’innovation sociale via le numérique. Permettre aux acteurs traditionnels de la Ville (entreprises, institutions, acteurs sociaux) et aux acteurs du numérique d’anticiper et de préparer ensemble les transformations de la ville : Ville Durable, Lien social.

3 Objectifs

  • Permettre aux acteurs traditionnels et aux innovateurs d’imaginer et de créer les services urbains de demain.
  • Répondre aux grands défis de la ville : ville durable, lien social, développement économique.
  • Rendre la ville attractive et innovante

3 Niveaux

  • Animer un écosystème d’innovation sociale numérique
  • Abaisser les barrières à l’innovation par la mise à disposition libre de ressources
  • Porter des projets thématiques : Développement durable, Santé & TIC, e-citoyenneté…

Les étapes

  • Septembre 2010 vote du projet Montpellier Territoire Numérique
  • Janvier 2011 début de projet Open data
  • Mars 2011 bêta privée du site Open Data
  • Juin 2011, vote en conseil municipal et bêta ouverte du site Open Data (15 données)
  • Septembre 2011 (37 données)
  • Janvier 2012 (63 données)
  • Septembre 2012 (95 données)

Le coût (TTC)

  • Développement et maintenance du site internet pour 2011 : 15.000€
  • Chef de projet Open Data sur l’année 2011, mi-temps : 25.000€
  • Mise à disposition du personnel DSI : (plusieurs journées).

La technique

Le site tourne sous SPIP un CMS français totalement libre, sous licence GNU.
La base Microsoft est uniquement l’OS qui fait tourner le serveur web Apache, lui même totalement libre.

Le site open data de Montpellier est venu se greffer sur le système informatique de la mairie de Montpellier qui tourne intégralement sous Windows server 2008 et n’a entrainé aucun surcoûts pour des licences spécifiques.

La licence

A l’origine APIE, Licence Ouverte depuis le lancement du portail national opendata.gouv.fr.

Les statistiques

  • Requêtes réussies : 3 318 291
  • Moyenne journalière des requêtes réussies : 6 011
  • Requêtes de pages réussies : 174 980
  • Moyenne journalière des requêtes de pages réussies : 316
  • Requêtes ayant échoué : 127 884
  • Fichiers distincts demandés : 38 784
  • Hôtes distincts servis : 37 404
  • Données transférées : 683,20 giga-octets
  • Quantité moyenne journalière de données transférées : 1,24 giga-octets

Requêtes analysées du Mar 29 Mars 2011 à 18:12 au Lun 01 Oct 2012 à 17:59 (551,99 jours).

Nombre total de téléchargement au 1 octobre 2012 : 46.821
Données les plus téléchargées : liste des associations 7.000 téléchargements, ERP 5.000, Places réservées 1.000, défibrillateurs 600, caméras de surveillance 700.

L’animation

Point essentiel, afin de créer un écosystème, car la mise à disposition n’est que la première étape.

Veille bimensuelle sur l’open data, présence sur les réseaux sociaux, page Facebook et comptes Twitters (2).

Organisation d’ateliers d’animation autour des données :
Jeudi 15 décembre 2011 présentation portail Open data et formation OpenStreetMap avec Gaël Musquet président OSM France.

Cartoparties :

  • Janvier 2012 cartopartie accessibilité quartier Beaux Arts.
  • Mars 2012 cartopartie accessibilité quartier Antigone, Nouvel hotel de Ville, gare
  • Juin 2012 cartopartie accessibilité quartier Les Arceaux
  • Juin 2012 cartopartie biodiversité
  • Octobre 2012 cartopartie accessibilité quartier

Les retours

Obtention du prix de la croissance verte numérique, récompensant l’organisation éco-engagée « Numérique et développement durable » via le programme Montpellier Territoire Numérique remporte le titre pour la mise en place du projet Open-data et d’applications web (Boussole) et mobiles (BioZoom).

Contact fréquent sur la mise à disposition de données via le formulaire sur le site Open Data.

Création de 15 applications dont certaines poursuivent leur développement grâce à des données mises à disposition.
Contact fréquent avec les développeurs locaux qui peuvent aiguiller la mise à disposition de certaines données.