Buzzcar teste le partage de voiture entre particuliers à Nantes

5 Avr
0
Billet publié par Marie Brackers | Mots clés : mobile , Service , Transport

Testé pour la première fois à Nantes, Buzzcar est un nouveau service de partage de voiture entre particuliers. Il permet aux membres de la communauté de partager un véhicule. Interview de Robin Chase, dirigeante de la société.

Buzzcar a lancé son pilote à Nantes. Le service permet aux propriétaires de voiture de mettre leur véhicule à disposition d’autres conducteurs de la communauté Buzzcar quand ils ne l’utilisent pas. Une solution qui permet ainsi aux propriétaires de rentabiliser l’achat de leur voiture en le louant, tout en faisant profiter les conducteurs d’une location selon leurs besoins (à l’heure ou à la journée). Une alternative au service imarguerite déjà présent à Nantes.

Pour tester le service à Nantes, il suffit de posséder un iPhone et de télécharger l’application Buzzcar. Ce test effectué par les Nantais permettra à la société d’améliorer son service. En revanche, les membres testeurs sont sélectionnés selon la densité d’utilisateurs dans un quartier. Le coût pour un locataire est de 7,3€/ heure, 75€/jour en moyenne, essence et assurance incluse. Pour le propriétaire, cela représente 80€/ mois et 800€/an en moyenne, une fois l’assurance et la commission du service déduite.

Robin Chase, dirigeante de Buzzcar, nous explique pourquoi la ville de Nantes a été choisie pour ce pilote.

EntrepreNantes : Qu’est-ce que Buzzcar ?

Buzzcar réunit les propriétaires de voiture et les conducteurs. C’est un service simple et sûr de partage de voitures qui permet à chacun d’optimiser son budget et de rouler intelligemment.

EntrepreNantes : Comment cela fonctionne ?

Une fois membres, les utilisateurs peuvent télécharger l’application iPhone gratuite, indispensable pour gérer la location. Sur le site ou l’application, le conducteur trouve une voiture en quelques clics et la réserve à l’heure ou à la journée. Le propriétaire reçoit un SMS, mail ou notification, il peut vérifier les commentaires des autres propriétaires au sujet de la personne qui veut louer la voiture et répondre directement oui ou non. Ainsi, le propriétaire n’a pas besoin de tenir un calendrier ou de changer ses habitudes. Il répond au fur et à mesure en un clic ! En confirmant, il peut donner plus d’informations sur l’obtention des clefs notamment.
Une fois les clefs en mains, le conducteur gère la location grâce à l’application (début, fin, questions). Quand l’heure est venue, il rend les clefs, et le propriétaire est automatiquement rémunéré et le conducteur débité.

EntrepreNantes : Quelle est la valeur ajoutée d’un tel service ?

Buzzcar offre la même valeur ajoutée qu’un service d’autopartage traditionnel. Comme eux, nous proposons à nos membres de louer des voitures à l’heure ou à la journée et donc de ne payer qu’à l’usage. Concrètement, cela veut dire que le conducteur optimise son budget tout en s’évitant l’entretien d’une voiture. Mais celui permet aussi de réduire son empreinte carbonique. Les utilisateurs conduisent jusqu’à 80% de moins que les conducteurs traditionnels et tendent à ne pas acheter de voitures supplémentaires, voire à les remplacer ! Grâce à l’autopartage, 7 à 15 voitures peuvent être remplacées par une seule voiture partagée !

Mais Buzzcar va plus loin car elle propose de louer les véhicules d’autres particuliers. Cela permet évidemment au propriétaire de rentabiliser sa voiture mais cela permet aussi de mieux répondre au besoin du consommateur. IIs disposent de plus de voitures, plus variées (on trouve des breaks, des décapotables, des citadines...) et plus proches de lui (il peut louer partout en France, près de chez lui, de ses parents, de son hôtel ). L’autre grand apport de Buzzcar est son impact sur la communauté et l’environnement ! Buzzcar n’ajoute pas de voitures. Et point important : l’autopartage entre particuliers est moins cher que l’autopartage traditionnel.

EntrepreNantes : Comment cela se passe-t-il avec l’assurance en cas d’accident ?

Buzzcar et son partenaire assureront les voitures et proposeront une assistance dépannage dès le premier kilomètre, 24h/24. Ainsi, le bonus/malus du propriétaire est sauf !

EntrepreNantes : Pourquoi avoir choisi Nantes comme ville-pilote ?

Nantes, c’était pour nous la ville en avance sur l’écomobilité. Du fait de sa densité et de son problème de parking, la ville a su développer un vrai réseau de transports doux (transports en commun, covoiturage, autopartage traditionnel...) et réduire sa dépendance à la voiture. D’un côté, il y a beaucoup de propriétaires qui utilisent les transports et qui rentabilisent difficilement leur voiture. Et de l’autre, il y a beaucoup de conducteurs qui ont besoin ponctuellement de voitures. En plus, c’est une ville qui bouge, qui innove, le lieu idéal pour lancer un nouveau projet.

EntrepreNantes : Qu’attendez-vous de ce pilote ?

Buzzcar est un service collaboratif : nous voulons laisser aux utilisateurs la possibilité de créer le service dont ils ont besoin. Nous mettons un point d’honneur à écouter et dialoguer avec nos utilisateurs. C’est pourquoi il est essentiel pour nous de faire un pilote, pour recueillir leurs observations, critiques et suggestions avant d’ouvrir le site nationalement ! Cela dit, nous continuerons à écouter après le lancement national, tout le monde pourra nous donner son avis !

EntrepreNantes : Le service est réservé aux iPhone pour l’instant, pouvez-vous nous dire quand le service sera disponible sur Android ?

Nous n’avons encore fixé aucune date mais les ingénieurs y pensent déjà et nous sommes tous très excités à l’idée de nous lancer sur Android puis dans un deuxième temps sur Blackberry.

Le lancement national de Buzzcar a eu lieu le 31 mars. Il s’agit d’un service qui devrait plaire à la société nantaise TransWay qui fait la promotion des transports doux.

Article de EntrepreNantes.com

Partager ce billet

Les archives par mois

MTN sur Facebook

Demandez des données, proposez vos applications, faites-nous part de vos remarques, donnez votre avis via le formulaire "participation".